Ne craignez pas de relancer un recruteur : cela traduit votre motivation !

Vous avez postulé à un offre d’emploi ? Vous avez passé un entretien mais qu’on ne vous a pas encore rappelé ? Sachez qu’il est tout à fait possible de relancer un recteur. Il ne faut surtout pas hésiter. Découvrez pourquoi.

Pourquoi relancer un recruteur ?

Lorsque vous postulez à un emploi, il est certain que vous n’êtes pas le seul candidat. De ce fait, votre dossier ne sera traitez qu’après les trois jours ouvrés suivante le dépôt de candidature. Le recruteur aura devant plus d’une vingtaine de candidature, et il sera difficile pour lui de faire le tri. La réponse peut donc prendre du temps, d’environ une semaine à un mois, voire plus. Au-delà de cela, vous pouvez relancer le recruteur. Mais pourquoi ? Avant tout, cela peut servir de rappel au recruteur dans le cas où votre profil lui intéresse mais qu’il a oublié de vous recontacter. Aussi, relancer un recteur prouve également votre motivation à vouloir les rejoindre. Entre autres, cela va vous démarquer des autres candidats. Vous ne devez donc pas hésiter à ce sujet.

Quand relancer un recruteur ?

Vous devez relancer un recruteur lorsque celui-ci tarde à répondre. Au-delà de la date indiquée pour la réponse, vous pouvez relancer. En effet, il se pourrait qu’il vous ait oublié avec les nombreuses tâches qu’il traite, ou peut-être parce qu’il n’a pas encore lu votre dossier. Toutefois, il est recommandé de ne pas faire une relance les lundi matin. C’est le moment des réunions et du tri de mail. Aussi, le vendredi après-midi est fortement déconseillé. Le recruteur finalise, ou fait un point, ce qu’il a effectué durant la semaine. Ce serait une tâche de plus s’il doit encore traiter votre mail. Et comme vous le savez peut-être, contacter un recruteur les weekends est strictement interdit, même s’il est au bureau.

Comment relancer un recruteur ?

Avant tout, relancer le recruteur doit se faire uniquement par mail. Toutefois, dans certains cas, vous pouvez procéder à l’appel téléphonique, mais le mail est beaucoup plus professionnel. Et qu’est-ce que vous allez lui dire ? Comme tout mail professionnel, commencez votre mail par un « bonjour ». Présentez-vous avant tout pour qu’il vous reconnaisse. Faites un résumé de votre entretien, de ce que vous avez convenu concernant la suite du processus de recrutement. Ne le brusquez surtout, votre message doit être à titre de rappel. Dans tous les cas, vous devez adopter un ton respectueux. N’oubliez surtout pas de le remercier.

Soignez votre e-réputation : le web est à privilégier pour trouver un emploi !
Pour une lettre de motivation percutante : renseignez-vous sur l’entreprise que vous visez !